was successfully added to your cart.

ActualitésLivresRaconte-moi...

Pour un monde meilleur – Nouveauté 2019

By 27 novembre 2018 No Comments

C’est d’un collège public de l’Ardèche, le collège Roqua d’Aubenas que s’élèvent des voix fortes pour ouvrir les yeux sur des rives où l’enfermement est la règle. Emmenant avec eux dans leur besace, sous la houlette de leur professeure Martine Rouffo, des rêves suffisamment élevés, selon le joli mot de Sénèque, pour ne pas les perdre de vue quand on les poursuit… Ils sont allés voir ce qu’il y a réellement derrière leur montagne.

L’imaginaire leur a fait emprunter des sentiers où le bleu à l’âme le dispute à l’enthousiasme. Entre les matins difficiles et les clartés qui éclairent le monde. Sur la pointe des pieds, peu à peu, ils font s’évader deux êtres, jeunes comme eux, d’un enclos au vent mauvais. Ils les conduisent dans un périple spectaculaire, sur terre et dans les airs, à la recherche d’une arche de la paix, qui a nom laïcité.

Dans cette aventure ébouriffante, la fiction dépasse la réalité pour le partage d’un miracle espéré. À la découverte d’un nouveau monde qui révèle aussi chez les amis qui les accueillent ce qui est au plus intime d’eux. Ce conte avec le passage vers d’autres horizons, par les chemins détournés qu’il sillonne, fissure avec élégance l’indifférence en se souciant des fragilités humaines. Les voyages qu’il propose invitent à faire route ensemble et à être fous de hauteur d’âme. En prenant au mot le modeste grillon que chante Jean Ferrat : « Son cri n’a d’autre raison d’être / Que son refus de disparaître / De cet univers désolé / Pour le meilleur et pour le pire / Il chante comme je respire / Pour ne pas être asphyxié / Sait-il au fond de sa mémoire / Que c’est du fond de la nuit noire / Qu’on peut voir l’aube de lever. »
Comment ne pas dire notre reconnaissance aux auteurs de ce conte et à leur professeure de nous convier toutes et tous, promeneurs solitaires et solidaires, à fabriquer un lever de soleil…
Pour un monde meilleur ?