was successfully added to your cart.

Actualités

La journée de la laïcité en Ardèche

By 16 novembre 2017 No Comments

Une initiative de la F.O.L. Ardèche avec le soutien du Conseil départemental de l’Ardèche.

Le 9 décembre est un jour emblématique pour l’ensemble des associations œuvrant pour la laïcité. La F.O.L. Ardèche, avec le soutien du Conseil départemental de l’Ardèche, a décidé cette année de faire vivre la laïcité à travers une journée d’animations, de conférence, de rencontres, d’expostions, une table-ronde,…
Un programme ambitieux et des personnalités reconnues vont permettre de (re)découvrir la laïcité au travers des actions de nos associations, des projets menés en temps scolaire par des classes du Département et de nombreuses initiatives.

Retrouvez-nous de 14h à 20h à l’Hôtel du Département de Privas
en vous inscrivant en ligne : www.folardeche.fr/inscription-journee-de-la-laicite

Une journée riche en animations, rencontres, conférences et débats !

Le programme de la journée sera progressivement dévoilé sur la page Facebook dédié à l’événement : Journée de la laïcité – Ardèche

Ce que l’on peut vous dire, c’est que ce sera une journée chargée ! Expositions de la BnF et des travaux des amicales laïques du département, reportage et interview mené par les jeunes ambassadeurs de la laïcité, des touches d’improvisations théâtrales, des rendez-vous incontournables avec deux conférencières et beaucoup d’autres animations encore.

Rejoignez-nous sur les réseaux sociaux pour en savoir plus !

Pourquoi le 9 décembre ?

Le 9 décembre est la Journée nationale de la Laïcité, elle est destinée à célébrer la loi du 9 décembre 1905 relative à la Séparation des églises et de l’État. Elle est le fruit d’un long processus, dont voici ses plus grands principes :
– Article 1er : la République assure la liberté de conscience. Elle garantit le libre exercice des cultes sous les seules restrictions édictées ci-après dans l’intérêt de l’ordre public.
– Article 2 : la République ne reconnaît, ne salarie, ni ne subventionne aucun culte.

En conséquence, à partir du 1er janvier qui suivra la promulgation de la loi, seront supprimées des budgets de l’État, des départements et des communes, toutes dépenses relatives à l’exercice des cultes. Ce 9 décembre 1905, les députés donnaient à la République le socle laïque qui lui assurerait un fonctionnement démocratique fondé sur la liberté de conscience, l’égalité de tous devant la loi, la fraternité. C’est aussi une journée où l’occasion est donnée de rappeler que la République est « indivisible, laïque, démocratique et sociale ». Une journée pour continuer d’expliquer que la laïcité n’est pas la religion des « sans religion », et aussi d’ajouter que la raison d’être de notre mouvement, la Ligue de l’enseignement, est de :
« faire penser ceux qui ne pensent pas ; faire agir ceux qui n’agissent pas ; ne pas faire des élections, mais des électeurs ; faire des hommes et des citoyens. ».