was successfully added to your cart.

Actualités

Conférence en musique « l’aventure noire américaine, du blues au hip-hop »

Dans le cadre de la semaine d’action et d’éducation contre le racisme, le Carrefour Laïque de Privas, le Centre des Pratiques Musicales de Privas,  le MRAP Centre-Ardèche et l’Amicale Laïque de Chomérac vous invitent  :

Lundi 27 mars 2017 à 20h30,

salle des fêtes du Champ de Mars à Privas,

à une conférence en musique, « l’aventure noire américaine, du blues au hip-hop » par Manouche Fournier, musicien et auteur d’une thèse.

 Manouche Fournier

Guitariste/chanteur et trompettiste, Manouche Fournier a vécu durant six années aux Etats-Unis. Il y a partagé son temps entre la musique, l’enseignement et trois années de recherche dans le cadre d’une thèse sur l’identité noire américaine dans le blues et le jazz.

Il a notamment été membre de Soft Shoe Shuffle et du collectif Sangita avec qui il s’est produit sur la côte Est des Etats-Unis, mais aussi lors d’une tournée française. Son répertoire solo lui a valu un engagement hebdomadaire au Full Moon Saloon (Baltimore), et l’a emmené jusqu’en Louisiane.

De retour en France, il s’est principalement consacré à son activité de musicien. Il joue notamment aujourd’hui au sein du Zozophonic Orchestra, du Mardi Gro Brass Band, du Big Band de l’Ouest ainsi que dans le duo Junkyard Crew avec le tubiste Jean Crozat.

Il présente également son travail de chercheur sous la forme de conférences musicales.

Blues et identité noire américaine

A la fin du XIXème siècle et au début du XXème siècle, l’immense majorité des noirs américains n ’avait en général pas accès à d’autres formes d’expression que la musique et le chant . Blues et jazz en furent des créations fondamentales et contiennent à ce titre une part de l’identité de ceux qui les chantaient ou qui les écoutaient.

A l’aide d’instruments dont il joue lui-même ou au travers d’archives sonores et visuelles, Manouche Fournier nous invite à un voyage pour saisir les formes d’appropriations culturelles et musicales de ces africains d’Amérique.